La Gazette JDR, le Journal qui Dit Rien #1 (Hebdo) [1/2]

Aller en bas

La Gazette JDR, le Journal qui Dit Rien #1 (Hebdo) [1/2]

Message  Oli le Mar 8 Avr - 23:04

-----|°* Edito *°|-----

Le mot de la redac’

Amies JDRiennes, amis JDRiens, chers inadaptés, mes petits lecteurs!

Voici, après notre numéro 0 qui lançait fièrement notre gazette la semaine dernière, notre premier numéro hebdomadaire.
Au sommaire?
Tout plein de trucs très très bien!
Surprised
Nan mais sans rire, vous croyez que je vais tout vous détailler?
Sans rire...
-_-
Le principe de la gazette hebdo est le même que pour la gazette mensuelle mais en version light...
Tout ça pour vous tenir au courant de l'activité de votre secteur préféré...
On est sympatoche hein?
Very Happy
Sur ce, bonne lecture!

La redac’.


-----|°* Annonce de l'admin*°|-----

- Un résumé de la semaine

La semaine dernière... La première gazette, l'alpha-numéro, est sorti.
Tout au long de la semaine, nous avons eu des articles de Nurgle sur le JDR et même un article pour pervers avec des dessins de femmes nues, ou pas...
Nous avons même eu droit à une coupe de cheveux de la part de KiwiJolie et Calie... Avec des armes assez énormes... Je crois que personne n'a été blessé... Euh...
Nous avons appris aussi la démission de notre cher Violet... Oui, il aurait choisi de nous quitter à cause de ses absences... Sa connexion... Mais finalement, malheureusement pour les opportunistes (qui a dit "comme toi"?), ce n'était qu'une blague!
Quelques propas sur la vie G33K-style nous ont été fournies par FouBarde et nous avons même eu droit à une propa dont nous étions les héros sur une matinée de roliste fournie par Durthu.

Bref, une semaine bien sympathique avec une ptite frayeur en milieu de semaine avec la fausse démission de notre Violet adoré.

- Une interview

J : Bonjour Zek... Vous travaillez donc à la Gazette...
Z : J'ai cet immense bonheur.... et nos lecteurs aussi
J : Vous occupez quel poste?
Z : Gestionnaire des locaux de la gazette, à savoir l'entretien du forum... Ma tâche est complexe, il me faut veiller au bon fonctionnement. D'autres diront que je suis simple TDS
J : TDS? Comment ça?
Z : Oh, pardon pour les non-initiés : Technicien De Surface
J : Mouais... Balayeur quoi...
Z : C'est ça -_-
J : Enfin bon... * tout bas * Après tout, j'ai pris le premier qui venait...
Z : Comment ?
J : Rien rien... Je disais donc, quelle partie de la Gazette préférez vous?
Z : La salle du fond où se situe mon bureau... j'y suis au calme avec ma cafetière personnelle. D'ailleurs vous voulez un café ? J'en bois pas, donc vous forcez pas...
J : Non... J'préfère le thé... Mais je voulais parler d'une rubrique...
Z : Arf... -_- *tend une tasse de thé*
J : * la prend * Donc? La rubrique?
Z : Disons que les miennes sont biens
J : Les vôtres?
Z : Présentation de l'équipe, Jeu de la semaine... Enfin pour l'instant je comble les trous entre les rubriques régulières des rédacteurs
J : D'accord. Bouche-trou et balayeur. mais indispensable, c'est ça?
Z : Of course !
J : * tout bas * C'est ce qu'on dit... * reprend tout haut * Vous avez compris quelque chose au rôloscope?
Z : Ma foi non... Mais l'intro est claire... ce sont des notes. Et vous savez bien de toutes façons que les prédicateurs sont des charlatans...
J : En parlant de notes... Vous noterez comment la Gazette?
Z : Moi-même qui ait voyagé dans le temps depuis l'an 2343 ne peut vous relater l'avenir... Cela engendrerait un conflit spatio-temporel incommensurable...
J : ...
Z : Nous ne sommes pas des élèves et des profs, nous ne notons pas le travail de nos collaborateurs. *tout bas* pas devant eux en tout cas.
J : Dernière question. Comment arrivez-vous à coordonner votre travail à la Gazette et à la BaBel Corp? Car vous travaillez aussi là-bas, rappelons-le.
Z : En plus de l'établissement de la cartographie du secteur au sein de mon bureau d'études pour le CARP et mon rôle de calotteur UAC de service. J'y arrive évidemment
J : Vous êtes multi-tâches donc.
Z : D'où le poste de TDS. Voyez, tout se tient...
J : C'est euh... drôle... Ahah... Un mot pour la fin?
Z : Oui.
J : Merci.
Z : *quitte le bureau*
J : * ferme la porte *

Joe_Kehr


-----|°* Jeux de la semaine *°|-----

A chaque hebdo de la gazette retrouvez un jeu original...

Cette semaine : Le LETROKU

_ _ _ | H _ _ | G _ _
Z A G | _ _ E | C _ _
_ F _ | G _ _ | _ E _
---------------------
G _ _ | C B _ | _ _ F
D _ _ | _ _ _ | _ _ H
E _ _ | _ F H | _ _ G
---------------------
_ H _ | _ _ C | _ Z _
_ _ B | E _ _ | A G C
_ _ Z | _ _ F | _ _ _


7.3.4.

Zek.


La mission était simple, rencontrer un homme qui pouvait vous en dire plus sur les terribles secrets pouvant défaire les plans machiavéliques du Duc...vous aviez rendez vous dans la sordide taverne du « Troll qui Cogne »
Mais c’est sur le trajet, aux détours des ruelles de la basse ville qu’un homme mystérieux surgit d’un coin de rue....
: »Non ! n’y allez pas ! C’est un piège ! Voici la vraie tablette menant aux secrets du Duc D’Atre-Gris »

http://www.mediasupload.com/visitors/1207480363.png

Gilloux.


-----|°* [RPG / PC] Les fichiers Hexa *°|-----

Bien commençons tout de suite !

Alors aujourd’hui, on va parler fichiers Hexa !

Et oui le bon vieil Hexadécimal qui a hanté les plus cheaters d’entre nous Very Happy

Bien entrons dans le vif du sujet …

Ce cheat vous est annoncé pour le fameux FallOut 2 !

Il ne requiert rien de plus qu’un éditeur Hexadécimal.

Pour utiliser ces codes et les modifier à votre guise, rien de plus simple ! Ouvrez le fichier de l’un des perso dont vous avez sauvegardé le profil de départ dans l’écran de sélection / création du perso et vous obtiendrez quelque chose comme ca :

http://img296.imageshack.us/img296/5205/fallout2hr4.png

Voilà entrainez-vous et rappelez vous toujours de faire une sauvegarde de back up de vos fichiers ! (surtout si vous n’êtes pas doué …)

Foubarde.


-----|°* Vampire, les enfants de la nuit*°|-----

Une musique assourdissante de hip pop mêlé d’un moteur de voiture au pot d’échappement fêlé sort brutalement Lynn de son sommeil. Elle sent la rage monter en elle alors qu’elle voit une Ford Thunderbird 1957 parme tourner vers l’immeuble abandonné en construction quelques 50 mètres plus loin. Elle avait déjà prévenue la semaine dernière ce guignol de Raymond Barnes Junior par le biais de quelque clodos de cesser de trainer dans le coin et de retourner dans son quartier pourri pour y revendre sa came. Se glissant silencieusement pour descendre sans réveiller son trésor au sommeil léger, elle s’éloigna avec précaution du container, retenant avec peine sa colère. Encore quelques mètres… voilà !
Accélérant progressivement, elle finit par atteindre la vitesse d’un être adulte et repère la voiture garée dans le terrain vague face à l’immeuble. Des hurlements de terreur surpassent la musique assourdissante de Hip Hop provenant de la voiture et tandis que Lynn cherche leur provenance, elle entraperçoit cette merde de Barnes au premier étage de l’immeuble, tenant quelque chose contre sa poitrine avec son bras gauche, son bras droit tenant un Colt Anaconda. Une femme habillée en tenue provocante la suit, en pleine crise d’hystérie. Ne décélérant pas, elle bondit à une hauteur impossible à atteindre pour le commun des mortels pour passer par un emplacement de fenêtre vacante, devançant Barnes de quelques mètres.
Barnes s’arrête net lorsqu’il arrive dans la pièce. Il transporte un bébé en bas âge, 2 ans tout au plus. D’abord stupéfait, son visage prend rapidement les traits de la colère.
« - Casse toi de la, gamine, si tu ne veux pas te prendre une bastos, dit il en bousculant Lynn.
- Lâche le môme et rend le à sa mère qui n’arrête de brailler, gronda elle sèchement en le renvoyant en arrière avec une telle force qu’il faillit tomber cinq mètres plus loin.
- Tu viens de faire une connerie, pouffiasse ! »
Avant que Lynn ne réalise ce qu’il faisait, une vive sensation de brulure suivie d’une grande douleur envahit son épaule gauche. N’ayant pas bougé d’un moindre centimètre, sa rage consumant tout son être, elle regarde lentement son pull se maculer de son sang à mesure qu’elle prend conscience qu’elle vient de se prendre une balle tirée par Barnes, le pistolet encore fumant.
« - c’est toi qui vient de faire une connerie, ducon. Tu va crever et me servir de ptit dej » dit Lynn d’une voie grave, rauque et inhumaine, ressemblant de plus en plus à un grognement de bête au fur qu’elle tentait de garder le contrôle d’elle-même.
Mais sa haine est trop forte et elle sent déjà le changement s’amorcer. D’un geste rapide d’une force démesurée, elle désarme le dealer incrédule qui commence à reculer alors qu’il assiste au changement de la gamine famélique qui se trouve devant lui. Le pull, les chaussures et le jean gonflent et se déchirent alors que le visage aux traits haineux s’allongent, noircissent et deviennent… autre chose. La bouche de la fille d’avance, laissant apparaitre des crocs de taille démesuré, ses cheveux s’allongent et noircissent, cependant moins vite que la taille et la largeur de la créature.
Réalisant qu’il avait que trop tardé en contemplant la métamorphose de cette enfant en une créature noire qui touche pratiquement le plafond, il recule encore plus vivement alors que son inconscient primaire lui révèle ce qui est devant lui : un loup garou, un prédateur d’humain, un monstre de muscles de 2,50m à la crinière noire, les deux yeux du bleu intense restant les seuls vestiges de la gamine venait de voir. Et pire que tout, son instinct lui dit qu’il n’a aucune chance face à cette créature dont son espèce est la proie séculaire.
Barnes n’arrive pas à détourner son regard des crocs effilés du monstre qui se jette sur lui. Il est perdu. Tout se voile de rouge vif. Cependant, il n’a pas mal… Comme au sortir d’un rêve, Barnes réalise que ce n’est pas son sang, mais celui de la mère du môme qui vient de se mettre en travers du chemin de la créature en tentant de reprendre le bébé qu’il tenait encore dans les bras. La tête de la fille a disparue dans la gueule du lycan, sa gueule ayant planté ses crocs entre les deux omoplates de la fille. Le monstre soulève le corps encore agité de spasmes et d’un mouvement brusque, il se détache de la gueule du monstre, tombant à travers une fenêtre inexistante.
Barnes en profite pour tourner les talons en lâchant l’enfant et fuir à toute jambe. La porte de droite, la porte de gauche, prendre les escaliers, ne pas tomber, ne pas se retourner… il n’entend que le pouls de son cœur battre comme jamais, son souffle court, le sang qui afflue dans ses tempes. Encore quelques pièces à traverser et il va retrouver sa voiture pour fuir cet enfer. L’enfant aura peut être retardé le monstre. La porte de gauche, le couloir… une vive douleur le prend à la jambe. Criant pour sa vie, il s’aperçoit qu’il vient de se planter une tige de fer de chantier dans la cuisse en courant dans le noir.
Maudissant sa propre maladresse, il continue sa course en boitant, se tenant la jambe avec sa main droite pour limiter le sang le long de sa jambe. Arrivant dans le couloir central, il voit la lumière salvatrice de la sortie. Il jette un œil furtif derrière lui. Personne. Puisant dans ces dernières réserves, il boitille sur les derniers mètres qui le séparent de la lumière. Encore deux mètres, un. Voilà, il est dehors. Et vivant !

Stef


-----|°* Les vraies fausses news de JDR *°|-----

CASSES DU SIÈCLE
le plus audacieux des voleurs est en ville!

Suite à l'aide de jeu sur les voleurs paru la semaine dernière dans le Journal qui Dit Rien, une série de vols inexpliqués se sont produits sur notre bonne vieille Plaque. Des entrepôts pourtant bien gardés on été totalement vidés durant la nuit. Les méthodes des voleurs laissent sans voies la plupart des experts des services des forces de l'ordre. La guilde des voleurs elle-même a fait comprendre aux autorités qu'elle n'était responsable en rien de ces actes. Comment en effet, dérober plusieurs tonnes de caisses, sans faire le moindre bruit et sans être vu par les gardes, ni aucun témoins? L'auteur de ces cambriolages a été encore plus loin dans l'audace en vidant la moitié des coffres du ministère des finances!! Si certains ont avancé la thèse de la téléportation de masses, le secrétaire d'état adjoint à lui-même démenti cette information, affirmant que certains "gardes" présents dans la salle des coffres auraient vu quelque chose.
l'affaire en est restée la, nous espérons plus d'informations pour notre prochaine édition.


UN ÉBOULEMENT RÉVÈLE UNE CITE PERDUE.
Tous les citoyens de JDR ont pu sentir cette secousse d'une amplitude de 3,7 sur l'échelle de Richter; tôt hier matin un peu avant le cycle diurne.
Des IRs travaillant aux anciennes mines naines du Cratère ont pu témoigner: "On venait de trouver un bon filon" raconte Palant-IR-JDR 108975. L'éboulement des galeries inférieures a provoqué la mort d'une dizaine d'IRs, trente autres n'ont toujours pas été retrouvés.
"cet éboulement n'était pas naturel, c'est comme si on avait frappé à coup de bélier géant contre les parois des tunnels".
Une compagnie de citoyens Orange supervisés par un clarificateur Vert, a été chargée de descendre pour déterminer l'origine de cette catastrophe . leurs conclusions sont surprenantes: "une faille s'est ouverte sur une profondeur d'environ 600 mètres. elle donne sur une immense grotte dans laquelle se trouve une ville abandonnée! on y voit comme en plein cycle diurne. nous attendons l'autorisation de l'administration pour explorer ces ruines."


ÉVASION DU DOCTEUR MAD'HONA
Le docteur rayé de l'ordre des médecins et arrêté par les forces de l'ordre il y a trois jours; s'est évadé lors de son transfert au tribunal. rappelons qu'il devait révéler le nom des terroristes ayant participé a la vague d'attentats "musicaux" (voire notre précédente édition) . On murmure qu'il a trouvé refuge dans la vieille ville du Cratère. L'administration offre une prime à qui le ramènera devant les tribunaux.


PETITE ANNONCES
n°47854: Beholder myope cherche opticien compétent pour grosse commande.
n°47871: Médusa, ouvre nouveau salon de coiffure " spécialisé dans les cheveux difficiles"
n°47982: Boucherie Gorgone'zola cherche apprenti charcutier acceptant de ne pas toucher a la viande bovine .


DÉFORESTATIONS SAUVAGES
La foret des spongiformes, aussi plus communément appelée la foret des Elfes n'en finis pas de perdre de son charme...en effet il y a quelques temps déjà une grande partie de celle ci avait brulée lors d'une violente attaque de commies.
La déforestation continue toujours par ce procédé de "terre brulée", dont personne n'est jamais témoins, en effet, de grandes parties se retrouve calcinées en un clin d'œil sans que quiconque n'ai eu le temps de voir d'où vient la déflagration de flammes..... La communauté elfes accuse l'administration d'avoir fait appel a de puissant mages pour razer la zone et par la même occasion de déloger ces occupants "indésirables". rappelons tout de même que la communauté des elfes de la foret, n'a aucun droit de propriété ni même de résidence en ces lieux, rappelons aussi qu'ils ne payent aucune taxes envers l'administration JDRienne.

BRONZAGE MORTEL.
Mardi dernier en début de soirée, une forte partie de la communauté vampirique de la plaque, a quitté celle-ci suite au poisson d'avril d'un loup-garous qui avait fait paraitre sur le wall la réplique suivante "Le trou dans la couche d'ozone s'agrandit; bientôt les rayons mortels du ciel nous frapperont même la nuit!".... une mascarade qui n'a visiblement pas été du gout de tout le monde, puisque notre Violet et de consorts Prince de la Plaque a décrété que le citoyen LOUGA-R-OU 28872 devrait être abbatu a vue.

Gilloux.

( A suivre... Juste sur le post en dessous. -_- )
avatar
Oli
Rédacteur en chef

Messages : 88
Date d'inscription : 11/03/2008
Age : 34
Localisation : Plus ou moins Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum